Accueil Cap à Londres



Accueil / Monuments / Palais de westminster

Palais de westminster

Le palais de Westminster constitue à lui seul un véritable emblème proéminent dans le coeur des Londonniens. Son histoire a laissé des traces indélébiles dans la ville de Londres. Symbole fort de la monarchie constitutionnelle, il est le détenteur d’un patrimoine historique spécial qui a marqué tous les âges.

L’histoire du palais

Situé dans la district Londonnien de la cité de Westminster, le palais est également appelé la maison du Parlement (Houses of Parliament). Il est le lieu où siège les deux chambres qui composent le Parlement Britannique depuis 1547 : la Chambre des Communes et la Chambre des Lords.

Le palais de Westminster est situé au bord de la Tamise, sur la Rive Nord. Du fait de sa situation, ce monument était un véritable point d’ancrage et un emplacement stratégique au coeur de la ville médiévale. Érigé au tout début du Xème siècle, le but originel de la construction du palais était de servir de résidence aux Rois d’Angleterre.

Un grand incendie fait rage durant le XVIème siècle convainquant le Roi Henry VIII de déménager définitivement. Il intègre alors le palais de York qu’il rebaptise ensuite le palais de WhiteHall qui devint sa résidence principale. Sans le savoir, Henry VIII demeure et restera toujours le dernier Roi de l’histoire d’Angleterre ayant résidé dans le somptueux palais de Westminster à Londres. L’édifice conserve toutefois son titre officiel de palais royal mais à partir de cette période, il devint le siège du Parlement Britannique.

En 1834, un nouvel incendie se déclare, mais il se montre plus violent et plus meurtrier que jamais ! Le Palais de Westminster est alors détruit... dans sa presque totalité ! Il ne reste de l’édifice que des débris, exceptés le Westminster Hall, la crypte de la chapelle St Stephen et la tour Jewel. S’engage alors une reconstruction du palais dirigée par l’architecte Sir Charles Barry... Celui-ci décide d’inscrire l’édifice colossal dans un style néo-gothique afin de rappeler l’époque glorieuse des Tudors qui marque le début de la Renaissance Anglaise. La dernière reine de cette dynastie était Elizabeth Ière. Durant son règne de 44 ans, l’Angleterre connut un âge d’or sans équivalence avec l’apogée du fleurissement de la littérature, de la poésie et du théâtre !

The Elizabeth Age (également appelée The Golden Age) a marqué l’histoire de Grande-Bretagne. Pour les Britanniques, la période Tudor évoque à la fois l’émergence d’un style architectural mais aussi la naissance animée, glorieuse et populaire de nouvelles perspectives politiques, culturelles et artistiques. The Elizabethan Age fut une grande période de paix inscrite et gravée dans le coeur de la plupart des Britanniques. C’est durant l’ère élisabéthaine que la puissance et l’influence de l’Angleterre dans le monde entier fut affirmée ! C’est pourquoi, l’architecte Charles Barry décide de construire le palais de Westminster à Londres en référence au style architectural qui marqua le règne des Tudors.

La construction du nouveau joyau royal est achevé en 1870. Malheureusement, le palais n’a pas fini de vivre de sombres aventures. Durant la Seconde Guerre mondiale, Westminster est la cible d’incessants bombardements allemands. Une partie de l’édifice est à nouveau détruite, il s’agit de la Chambre des Communes. Un nouvel architecte est alors désigné : Sir Giles Gilbert Scott. Il suivit toutefois les plans de son prédécesseur Sir Charles Barry et acheva la chambre basse en 1950 !

Malgré l’acharnement certain de divers évènements tragiques qui auraient pu détruire définitivement le palais de Westminster, la persévérance des Britanniques pour remettre sur pied le monument a fini par payer ! La beauté d’antan d’un des joyaux de Londres n’a rien perdu de son éclat naturel. Westminster demeure un symbole fort de la monarchie constitutionnelle et témoigne d’une Angleterre forte capable de se relever en toutes circonstances. Il est le siège d’un patrimoine unique au monde qui a vu défiler durant des siècles les couronnements des souverains successifs depuis le Xième siècle.

L’intérieur du palais

L’édifice monumental comporte un peu plus de 1000 pièces ainsi qu’une centaine d’escaliers. Impressionnant, n’est-ce pas ? Il recèle également d’environ 5 kilomètres de couloirs.

Le bâtiment est doté d’une organisation tripartite :

- Le rez-de-chaussée abrite les bureaux, les bars et les salles à manger.
- Au premier étage se trouvent les salles principales du monument : les bibliothèques, de nombreux vestibules ainsi que la Chambre des Lords et la Chambre des Communes.
- On trouve les bureaux des commissions parlementaires au 2ème et au 3ème étage du palais.

Les salles du palais sont splendides et possèdent de nombreuses fonctions attitrées. Le règne des Tudors est également très présent au sein même de l’édifice. Cette glorieuse époque est représentée par une succession de portraits des différents souverains de cette dynastie qui marqua profondément le coeur d’une Angleterre aimante.

Westminster Hall, l’unique "rescapée" des incendies compose la plus ancienne partie du palais édifié en 1097. Cette salle est considérée comme une prouesse dans le domaine de la construction médiévale en bois. En effet, elle est l’une des plus grandes salles d’Europe qui ne possède pas de support pour le toit. Et pourtant, Westminster Hall est toujours "debout" ! Cette majestueuse salle a connu différentes fonctions au fil des âges, mais son utilisation première est avant tout juridique.

Westminster Hall demeure le témoin fidèle de grandes histoires qui ont marquées l’Angleterre tout entière durant de nombreux siècles : cérémonies diverses, banquets en l’honneur de monarques, salle de deuil (Reine Mère en 2002)...

- La chambre des Lords :
Située dans la partie sud du Palais, elle constitue la chambre haute du pouvoir qui décide de l’ajout de nouvelles lois. Elle est dotée d’une décoration majestueuse et d’un ameublement somptueux. La pièce possède un mobilier divin dont le célèbre Trône Royal sur lequel seul le souverain peut s’asseoir. Assis confortablement sur ce siège du luxe, il peut ainsi prononcer le Discours du Trône écrit par le 1er ministre en personne. Les députés des Communes n’ont pas le droit d’entrer dans la Chambre des Lords.

- La Chambre des Communes :
Elle est située au nord du Palais et constitue la chambre basse des pouvoirs. Elle est bien moins agréable que la Chambre des Lords. La pièce possède également un siège (non un trône !) réservé au Speaker. Sachez que le souverain britannique ne peut pénétrer dans la Chambre des Communes.

Les tours du palais de Westminster

Le palais royal comprend trois tours principales qui font d’ailleurs toute l’originalité de l’édifice !

- La tour Victoria : Il s’agit de la plus grande des tours qui culmine à 105 mètres. L’origine du nom remonte au monarque régnant de l’époque, le Reine Victoria. Au pied de cette tour carrée se situe l’entrée officielle du souverain. Ainsi, tout évènement impliquant la venue de la Reine Elizabeth II se fait par cette entrée ! Au sommet de cette tour royale vous pouvez apercevoir le drapeau civil du Royaume-Unis appelé Union Flag ou Union Jack. Lorsque la reine est présente dans le palais de Westminster, un changement de drapeau s’effectue. L’Union Jack est alors remplacé par le drapeau Royal Standart qui doit être arboré au sommet de la tour Victoria. Le protocole britannique stipule que le drapeau Royal Standart doit être arboré au sommet de chaque bâtiment dans lequel la Reine d’Angleterre est présente. Il suffit donc de regarder le drapeau pour savoir si la reine est présente dans un édifice ou non ! Simple et efficace ! A l’intérieur de la tour Victoria siège le bureau du Greffier de la Chambre des Lords.

- La tour Centrale : haute de 91,4 mètres, elle reste cependant la plus petite des tours mais domine tout de même le centre du Palais de Westminster.

- La tour de l’Horloge : elle constitue la tout la plus célèbre du palais de Westminster et est située à l’angle nord-ouest... Son autre petit surnom est : la Tour Elizabeth. Elle abrite la plus célèbre cloche du monde entier : Big Ben ! Perçant le ciel du haut de ses 96,3 mètres, La tour de l’Horloge (Clock Tower) possède sur chacun de ses quatre côtés un cadran mesurant 7 mètres de diamètre. La Tour de l’Horloge abrite aussi cinq cloches qui sonnent tous les quarts d’heure. La plus célèbre d’entre elles se nomme Big Ben mais elle est officiellement nommée la cloche de Westminster. Elle détient un petit record puisqu’elle est la 3ème cloche la plus lourde du Royaume-Unis avec un poids faramineux qui atteint presque 14 tonnes !

L’extérieur du palais

Le palais de Westminster est entouré de jolis jardins désormais utilisés comme parcs publics. Seuls le jardin de Cromwell, le jardin du Speaker et la Cour du Nouveau palais sont fermés au public.

Le palais de Westminster colossal confère une admiration certaine à tous les touristes ! Son style néo-gothique remémore la glorieuse époque des Tudors... L’ère élisabéthaine et le début de la Renaissance Anglaise. Des symboles forts et authentiques dans un pays dont l’identité nationale est très présente. Le palais est un chef-d’oeuvre d’art classique qui comprend néanmoins les caractéristiques et les détails de l’ère des Tudors, c’est cette dualité de styles qui rend l’édifice admirablement particulier. La ville de Londres peut être fière car elle préserve en son sein des monuments uniques à la beauté incontestable.

La tour de L’Horloge jouit d’une grande valeur historique et culturelle reconnue de tous, c’est pourquoi elle est indubitablement l’une des attractions favorites des touristes avec l’Abbaye de Westminster.

Infos pratiques :

Ouverture :

- En juillet et Aout :
Tous les lundis, mardis, vendredis et samedis de 9h15 à 16h30.
Tous les mercredis et dimanches de 13h15 à 16h30

- En septembre :
Les lundis, vendredis et samedis de 9h15 à 16h30
Les mardi, mercredi, et jeudi de 13h15 à 16h30

Tarifs d’entrée :

- Pour les adultes : 12 £
- Les étudiants bénéficient d’un tarif avantageux : 8 £
- Enfants de 5 à 15 ans : 5 £
- Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans.
- La tarif "famille" (2 adultes et 2 enfants) : 30 £

Téléphone :
0870 906 3773

Adresse du palais de Westminster :
Parliament Square
UK1000, Londres

Notre avis

8 A ne pas manquer !

Les plus

  • Possible de visiter l’intérieur
  • Édifice vraiment impressionnant
  • Un lieu chargé d’histoire

Les moins

  • Billetterie mal indiquée
8,5 Intéret
8 Beauté
7 Visite guidée


A lire aussi sur Cap à Londres

0 commentaire

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.